Flash NPA – Les archives en ligne

Microsoft : la Xbox One distancée par la PS4

Le 23 avril dernier, Microsoft a publié ses résultats trimestriels dévoilant une baisse des résultats de sa division Xbox. Avec un volume de distribution et un chiffre d’affaires en baisse, Microsoft est plus que jamais en mauvaise posture face à Sony.

xbox1La distribution des consoles Xbox est en baisse au premier trimestre 2015 après une forte hausse durant la période des fêtes. Selon les chiffres diffusés par Microsoft lors la présentation des résultats du dernier trimestre fiscal, 1,6 millions de consoles ont été distribuées dans le monde entre janvier et mars 2015 contre 2 millions pour la même période en 2014. Microsoft n’effectue pas dans ses chiffres de distinction entre  Xbox One et Xbox 360, et cette chute s’explique sans doute par une baisse naturelle des ventes de la Xbox 360 sortie il y a maintenant presque 10 ans. Selon les estimations de VG Chartz, les ventes de la Xbox One ont même légèrement progressé sur un an passant de 966 000 à 1,042 millions d’unités vendues (+7,8%).

xbox2Cependant, sur cette même période, le chiffre d’affaires de la division Xbox a diminué de 24%, conséquence de la baisse du volume de distribution mais aussi de la stratégie de baisse des prix pratiquée par Microsoft. En effet, après avoir lancé sa console à un prix supérieur de 100 dollars[1] à celui de la PS4, Microsoft a fait le choix précoce d’une stratégie de baisse des prix de sa console pour combler son retard de ventes face à la console de Sony. Dès mai 2014, la Xbox One est commercialisée sans Kinect, faisant baisser le prix de 500 à 400 dollars dans le monde soit le même prix que la PS4. Microsoft a ensuite de nouveau baissé le prix de sa console à 350 dollars de façon d’abord temporaire pour les fêtes d’année, puis permanente aux Etats-Unis et au Royaume-Uni depuis janvier et avril. Ces baisses de prix ont permis à Microsoft de dynamiser les ventes de sa console de salon au départ, mais cet effet s’est atténué progressivement, impactant négativement le chiffre d’affaires de la division Xbox.

Surtout, le problème pour Microsoft est que malgré des prix inférieurs à la PS4 cette dernière continue à mieux se vendre. Depuis la dernière baisse de prix en novembre 2014, 5,4 millions de Xbox One ont été vendues contre 7,9 millions de PS4[2].

Depuis le lancement, la PS4 s’est vendue à 9 millions d’exemplaires de plus que la Xbox One, ce qui se répercute sur le nombre de jeux vendus (94 millions pour la PS4 contre 53 millions pour la XBO). Autre problème pour Microsoft, la Xbox a perdu sa suprématie sur le territoire américain puisque 7,5 millions de PS4 y ont été vendues contre 6,8 millions de Xbox One.

La Xbox One fait pourtant mieux que son modèle antérieur la Xbox 360 puisque sur la même période celle-ci s’était vendue à 9,3 millions d’exemplaires contre 12 millions pour la Xbox One[3]. Néanmoins, sur le marché des consoles de jeux, il existe un réel avantage pour le leader qui peut plus facilement convaincre les éditeurs de jeux d’accorder des exclusivités attractives. Microsoft est donc en mauvaise posture face à Sony, qui est en position à moyen terme d’affirmer son leadership sur l’ensemble des marchés.

[1] La console est vendue au même prix en euros, en dollars et en livres

[2] Estimations VG Chartz

[3] Source VG Chartz