Flash NPA – Les archives en ligne

Sky continue de recruter des abonnés malgré la concurrence

skytv1BskyB qui domine le marché de la télévision payante au Royaume-Uni depuis près de 25 ans continue de gagner des abonnés sur son marché domestique mais aussi à l’étranger, puisque Sky est présent dans 4 autres pays depuis l’intégration du groupe (Allemagne, Autriche, Irlande et Italie). Par ailleurs Sky a réussi à prendre le virage du numérique avec son service OTT « Now TV », qui ne cesse lui aussi de gagner des abonnés, et ses nouveaux dispositifs innovants, notamment l’EST[1] .

skytv3Après 25 ans de développement sur le marché britannique, BSkyB s’est attaqué l’an dernier au marché européen continental en reprenant les actifs de Rupert Murdoch en Allemagne, en Autriche et en Italie. Cette consolidation a permis d’augmenter le chiffre d’affaire des neufs premiers mois de l’exercice 2014-2015[2] de 5% (8,45 milliards de livre soit 11,82 milliards d’euros) et le résultat opérationnel de 20% (1,025 milliard soit 1,43 milliard d’euros) par rapport à l’exercice 2013-2014. Pour le seul premier trimestre 2015, Sky a recruté 242 000 abonnés tous marchés confondus ce qui représente une croissance de 70% par rapport au précèdent exercice. Le groupe compte désormais 11,88 millions d’abonnés sur son marché domestique (Royaume Uni et Irlande) et enregistre sa meilleure croissance trimestrielle depuis 11 ans. L’Allemagne compte 4,23 millions d’abonnés et l’Italie 4,75 millions.

skytv2Seulement quelques mois après l’intégration, le groupe continue sa croissance y compris au Royaume-Uni, alors que la concurrence sur le marché de la télévision payante est rude avec ses principaux concurrents Virgin media et BT mais également avec les services de SvoD (Amazon, Netflix). Dans le même temps, Sky a recruté 100 000 abonnés sur l’internet fixe où, là aussi, le groupe doit faire face à BT et Virgin. La réussite de Sky tient également à sa forte capacité financière, puisqu’en 2014, le groupe n’a pas hésité à investir fortement dans les droits de retransmissions de la Premier League[3] et dans la fiction. La stratégie actuelle de Sky s’avère payante puisque le groupe continue de recruter des abonnés tout en réduisant le taux de résiliation.

Par ailleurs, le service OTT « Now TV »  lancé en 2013 connaît un véritable succès avec une offre sans engagement proposant des packs sport, cinéma et séries allant de 6,99£ à 10,99£. Avec 30% d’abonnés supplémentaires par rapport au premier trimestre 2014, le service disponible sur de nombreux supports ne semble pas cannibaliser l’abonnement traditionnel. Sky a également vu le contenu à la demande exploser avec 300 millions de téléchargements (+63% par rapport au premier trimestre 2014)  dont 100 millions juste avec Game of Thrones et The Walking Dead, et 500 000 achats sur le Sky store depuis le lancement du service.

*Les pourcentages montrent la progression par rapport au premier trimestre de l’année précédente (2014)

[1] Pour plus d’informations, se référer au Flash n° 753

[2]L’exercice de Sky est comptabilisé entre le 1er juillet et le 30 juin de l’année suivante

[3]Pour plus d’informations, se référer au Flash n° 745

Pour aller plus loin

Sky reports highest UK customer growth in 11 years