Flash NPA – Les archives en ligne

Une Chance de Trop / Dix pour Cent : deux stratégies de communication distinctes

Depuis leur lancement en 2005, les chaînes historiques ont fait face à un défi de communication autour de leurs offres de programmes. Alors que la concurrence des chaînes TNT était minime en 2005, leurs positionnements plus thématiques et leurs cibles plus jeunes que celles des chaînes historiques a permis aux nouvelles marques programmes de déployer précocement des stratégies numériques de communication permettant de se faire connaître.

Humour, amitiés, people, glamour, informations-coulisses, temps réel sont au cœur des dispositifs de communication. Le ton est proche du public afin de favoriser la complicité avec les marques TV. La discussion sociale autour des émissions est par ailleurs renforcée par l’implication de certains animateurs, chroniqueurs et comédiens qui n’hésitent pas à exposer les coulisses de leurs émissions et leur vie privée, tout en dialoguant directement avec les téléspectateurs.

Cette semaine est riche en termes de lancements de séries françaises. France 2 lance Dix pour Cent (Mon Voisin Productions), sa nouvelle série française, le mercredi 14 octobre à 20h50. Du côté de TF1, la série Une chance de trop (VAB Production) adaptée du best-seller d’Harlan Coben sera diffusée le jeudi 15 octobre en prime time. NPA analyse les dispositifs de communication mis en place en amont pour ces deux séries composées de 6 épisodes chacune.

fAlors que France 2 propose une communication tous azimuts, proposant vidéos, photos, interviews dans la presse spécialisée, avec une présence sur les réseaux sociaux en dehors des comptes chaînes, TF1 maintient quant à elle sa communication au sein de son écosystème.

Enfin, à l’image de France 2, pour se renouveler, les marques-programmes investissent désormais massivement dans le « picture marketing » et le « video marketing » afin de diffuser largement des contenus TV visuels sur les réseaux. En donnant toujours plus de contenus, les chaînes n’amenuisent pas leurs audiences mais renforcent les liens de confiance avec des téléspectateurs de plus en plus connectés à leurs émissions favorites.

f2