Flash NPA – Les archives en ligne

Magic Zapper, nouvelle application Android pour la Freebox Revolution

L’application transforme le smartphone Androïd en télécommande. Très simple d’utilisation, elle s’appuie sur l’écosystème ouvert de Freebox. Explications.

oMagic Zapper a fait son apparition sur le Google Play Store le 1er octobre. Cette application, développée par Jean-Yves Stervinou (Mirific Labs), ingénieur installé à Nantes et pionnier de la Social TV en France avec le service DevantLaTélé.com lancé dès janvier 2010, se présente comme une télécommande magique pour la Freebox Révolution. L’objectif est de transformer les Smartphones Android des abonnés Free en télécommande la plus simple possible, limitée à un bouton de zapping rapide et à une liste restreinte de programmes thématiques (Cinéma, Dessins Animés, Buzz Twitter pour accéder directement aux programmes les plus tweetés, et Mes Chaînes dont la liste est automatiquement mise à jour en fonction des programmes les plus regardés). Si Magic Zapper est pour l’instant gratuite, le modèle économique à terme sera celui du téléchargement payant.

Utilise une API libre de droit de la Freebox Revolution

L’ensemble des opérateurs de télévision propose de longue date une ou des applications de télécommande virtuelle. Mais l’intérêt de Magic Zapper réside dans son positionnement au sein de l’écosystème des box. Elle utilise une API de la Freebox Révolution qui permet de simuler, via le réseau WIFI de la Freebox, une télécommande, un clavier ou encore une souris. Cette API que l’on retrouvait également, sous une forme plus simplifiée pour la Freebox V5, est libre d’utilisation par les développeurs tiers, la documentation étant disponible en ligne (http://dev.freebox.fr/sdk/). Il n’y a donc besoin d’aucune autorisation, ni d’entrer en contact avec les équipes Freebox pour développer une application et la publier. C’est ce qui explique la présence d’un grand nombre d’applications gratuites ou payantes autour de la Freebox Revolution sur les différents Stores, certaines d’un intérêt mineur, d’autres éditées par des professionnels comme Prisma Media qui utilise l’API de Free pour proposer des fonctions de télécommande au sein de l’appli Télé Loisirs.

Relié à Twitter pour connaître les programmes les plus commentés

Alors que dans le cas des box concurrentes, qui disposent également d’une API similaire, les opérateurs choisissent de la fermer ou dans le meilleur des cas de la réserver à quelques partenaires, Free a toujours défendu une approche ouverte permettant de faire naitre spontanément un écosystème d’applications qui peuvent augmenter les fonctions de la Freebox, sans l’intervention des équipes de développement. De plus, l’accès à des API « ouvertes » permet aussi de mixer différents services pour en créer de nouveaux. C’est donc le cas de Magic Zapper qui utilise en sus de l’API de la Freebox les API de Twitter pour connaitre les programmes télés les plus tweetés à un instant donné. La politique d’ouverture comporte néanmoins un risque, celui d’une perte de contrôle de l’opérateur confronté à la multiplication d’applications non officielles, plus ou moins efficaces et pouvant dégrader l’image de la Box en cas de mauvais fonctionnement.

Quelle que soit la philosophie de l’opérateur, l’écosystème des box et des téléviseurs souffre d’une grande hétérogénéité technique qui freine le développement des applications pour ces environnements. L’absence de standardisation qui explique l’échec des Smart TV est un défi majeur pour l’ensemble des opérateurs. Android TV, désormais en production dans plusieurs box et téléviseurs, résout en partie le problème en permettant de mutualiser les développements d’applis TV qui peuvent fonctionner sur plusieurs appareils. Mais l’environnement n’est pas encore totalement ouvert. Google par exemple ne donne pas accès à l’API télécommande d’Android TV[1]. Surtout, le risque de désintermédiation de l’opérateur est réel avec une place privilégiée au sein de l’OS pour les services édités par Google.

_____________________________________________

[1] Ce qui explique que Magic Zapper ne puisse pas fonctionner pour le moment avec la Freebox Mini 4K