Flash NPA – Les archives en ligne

Colloque NPA – Le Figaro 3/11/2015 : Yotam Cohen, Co-fondateur de Wibbitz

cohenUne technologie innovante

Yotam Cohen, co-fondateur israélien de Wibbitz explique le fonctionnement de son application. Il s’agit d’une application qui permet de transformer automatiquement un article en vidéo grâce une technologie très sophistiquée. Un algorithme analyse le texte grâce à un logiciel de Natural Language Processing (NLP), développé par les équipes de Wibbitz afin de comprendre de quoi traite l’article. Une fois ce processus terminé l’application est capable de déterminer si l’article traite de politique étrangère, de sport ou autre. Après l’analyse, Wibbitz résume l’article afin que la vidéo dure près d’une minute. Pour générer la vidéo, Wibbitz se sert des visuels de l’article et d’images ou de vidéos issues des bases de données de Reuters ou de Getty avec lesquels l’entreprise a noué des partenariats. Une fois ce processus terminé, sont rajoutés des commentaires audios grâce à un logiciel qui transforme le texte en discours. L’ensemble de ces étapes prend 10 secondes et grâce à la rapidité de cette technologie, Wibbitz peut générer plus de 10 000 vidéos par jour.

Une application pour aider les titres de presse

Yotam Cohen rappelle que Wibbitz s’adresse avant tout aux éditeurs de presse et à leur site Internet. L’objectif de l’application est de permettre à la presse en ligne de développer leurs activités vidéo. Selon le co-fondateur de Wibbitz, les éditeurs manquent de temps et d’effectifs pour produire eux-mêmes leurs contenus vidéo. Il rappelle qu’un site d’actualité peut générer 200 à 300 articles par jour pour seulement 5 à 20 vidéos. Or, sur Internet, ce sont les contenus vidéo qui sont les mieux monétisés, avec un CPM bien plus important qu’un article composé exclusivement de texte. Pour rassurer les éditeurs, réticents à laisser un robot publier sur leurs sites, Yotam Cohen indique que Wibbitz permet d’éditorialiser les vidéos générées par l’application en rajoutant des images ou des vidéos issues de leurs propres bases de données.

Grâce aux différents langages pris en charge, Wibbitz compte comme clients des titres comme The Times of Israel, Mundo Deportivo, USA Sport Today ou Au féminin.com. Sur le business model de Wibbitz, Yotam Cohen précise que l’entreprise se rémunère en partageant avec les éditeurs les revenus générés par les pré-rolls des vidéos créées par l’application.

En clôture de son intervention, Yotam Cohen revient sur l’histoire de Wibbitz, crée il y a quatre ans alors qu’étudiants, les deux fondateurs cherchaient un moyen de rendre la lecture plus rapide et plus ludique. Désormais, Wibbitz emploie trente personnes, réparties entre les bureaux de Tel-Aviv, où se trouvent les équipes R&D, et de New-York.