Flash NPA – Les archives en ligne

Social commerce : Facebook s’appuie sur l’email

Les réseaux sociaux montrent un intérêt croissant pour le e-commerce, développent des outils mais peinent à transformer efficacement leurs puissantes audiences mobiles en autant d’acheteurs. Comment Facebook relève le défi avec l’email…

Nécessité de faire le pont entre les terminaux

Difficulté à vendre sur mobile. Les audiences mobiles représenteraient aujourd’hui 59% du trafic sur les sites e-commerce. Toutefois, en termes de transformation (ventes), le rapport de force est inversé en comparaison du desktop : le mobile compterait seulement pour 15% des ventes[1]. Ainsi, si les internautes font leur lèche-vitrine sur mobile, ils préfèrent encore finaliser leur achat sur desktop. Un défi majeur à relever pour les réseaux sociaux qui sont de grands pourvoyeurs d’audience mobile.

Un modèle associant Social Media & email

Le format « Offre » commerciale. Facebook propose aux pages des e-commerçants de créer et promouvoir des offres commerciales à destination de leurs fans et au-delà en utilisant un format de promotion d’une offre.

Un parcours optimisé. L’utilisateur Facebook se connecte et navigue dans son fil d’actualité (infographie ci dessous). Un post sponsorisé d’un e-commerçant – ici Les Nouveaux Ateliers – lui propose, via un visuel et un texte, une offre « 3 Chemises achetées = 2 chemises offertes ». Le membre a plusieurs possibilités : cliquer pour découvrir l’offre chez le e-commerçant, choisir de recevoir l’offre par email (avec lequel il s’est enregistré sur Facebook) ou s’engager avec le contenu (liker, commenter, partager, s’abonner à la page).

aUne passerelle entre le mobile & desktop. Ce format de publicité permet de créer un pont entre le mobile, lieu de consultation de l’offre, et le desktop, où l’internaute préfère généralement finaliser un achat. Elle constitue en quelque sorte un « reminder » d’une promotion que l’on préfère étudier sur un terminal plus adapté. Autre avantage, l’offre est envoyée dans un email personnalisé et dans un espace plus personnel – la messagerie – que le fil d’actualité Facebook. Cela crée de la proximité avec l’internaute et permet de le sensibiliser au moment où il le choisit. Enfin, Facebook laisse la possibilité aux annonceurs de publier plusieurs fois cette offre aux internautes avec le bouton « renvoyer l’offre » pour maintenir la pression sur la population ciblée.

__________________________________________________

http://www.forbes.com/sites/baldwincunningham/2015/08/20/how-social-commerce-is-driving-marketing-sales-together/2/