Flash NPA – Les archives en ligne

Groupe Cerise : les grandes ambitions d’un éditeur de magazines en ligne indépendant

Peu connu, le groupe Cerise crée en 2009 à Tourcoing édite 2 magazines online : Gentside à destination des cibles masculines depuis 2011, et OhMyMag pour les femmes lancé en 2013. Affichant une bonne santé, il nourrit de grandes ambitions en termes de revenus publicitaires et de développement à l’international.

Succès d’audience sur le segment des 25-49 ans

aEn termes d’audiences, le groupe indépendant réussit à placer ses deux titres dans le TOP15 des audiences Vidéo mensuels publié par Médiamétrie. S’ils restent dans le bas du classement, ils enregistrent depuis 6 mois des résultats en hausse sur la plupart des critères. Ainsi, Gentside connait depuis mai 2015 une progression sensible du nombre de visiteurs uniques (+65%) et de vidéos vues (+60%). De son côté, les performances de OhMyMag sont moins bonnes. Toutefois, le site a généré plus de 17 millions de vidéos vues en Juin dernier, devançant le titre masculin. De même, les durées de consommation des vidéos s’allongent : +22% et +187% en minutes passées / vidéo. En novembre, OhMyMag réussit à capter l’attention des vidéonautes qui visionnent 3,9 minutes/vidéo, contre 1,8 minute pour Gentside. A titre de comparaison, sur la même période, les utilisateurs français de YouTube consomment 2,1 minutes/vidéo. Et, sur la thématique féminine, le temps passé/vidéo sur auFeminin est inférieur à 1 minute.

Au-delà de la vidéo, selon les classements mensuels de l’OJD, Gentside devance depuis un an Melty, l’autre « pépite » du Web. En effet, sur les critères du nombre de visites et de pages vues, le site Gentside est plus puissant que Melty et progresse plus rapidement.

a

Lancement de Cerise Exchange, sa place de marché privée

Si le groupe Cerise n’est pas un débutant en programmatique (32% de ses revenus en seraient issus), il met un coup d’accélérateur en annonçant début décembre le lancement prochain de sa place de marché privée. Avec Cerise Exchange, le groupe média français généralise la commercialisation en RTB de ses inventaires display. Pour ce faire, l’éditeur s’est entouré de nombreux prestataires techniques : Rubicon Project pour le desktop, Smart AdServer RTB+ pour le mobile et LiveRail pour la vidéo multi-screen. Les objectifs commerciaux seraient de doubler en volume les revenus programmatiques en 2016 grâce à l’AdEx et atteindre un CA global de 8M€.

Projets de croissance à l’international

Les revenus du groupe Cerise s’élèvent à 4,5 millions d’euros en 2014. Ils proviennent à part égale de 3 sources publicitaires : le display, la vidéo et le native ad. « Le modèle économique est validé en France. L’objectif est de dupliquer et devenir un groupe international de médias digitaux », selon Denis Marchant, cofondateur et DG du groupe[1]. Dès lors, Cerise ne cesse d’afficher de grandes ambitions avec le déploiement tout au long de l’année 2015 de ses 2 marques à l’international : l’Allemagne, l’Espagne, le Mexique et Brésil.

__________________________________________________________

[1]) Cf. http://www.frenchweb.fr/les-francais-de-gentside-et-ohmymag-groupe-cerise-a-la-conquete-de-linternational/182953