Flash NPA – Les archives en ligne

Pourquoi les appli de messageries anonymes restent des opportunités pour les marques

Selon les derniers chiffres communiqués par le créateur de Whisper, la dynamique des applications de messageries anonymes resterait forte. Les annonceurs ne manquent d’ailleurs pas de s’y intéresser, en témoignent les campagnes de Disney et Coca-Cola.

Un réseau social d’anonymes pour une parole libérée.

Des échanges plus sincères. Le pari de l’application est simple : nous aurions plus de choses à exprimer sous couvert d’anonynat et souvent de manière plus sincères. La phrase de présentation de l’application Whisper va dans ce sens « Express yourself openly and honestly ».

Les fonctionnalités principales de Whisper :

  • se connecter sans identification, avec possibilité de personnaliser ou non un profil
  • publier ou lire les images avec textes des autres membres
  • créer des « Whispers » et les publier (une image avec un texte court inscrit dessus)
  • liker, commenter un contenu d’un utilisateur
  • parcourir les whispers dans 4 sections : les whispers les plus proches, les plus récents, les plus populaires ou en provenance d’une école en particulier
  • avoir une discussion privée avec un membre (espace messagerie)

Un anonymat qui reste problématique. Les polémiques autour de ces applications ont été nombreuses. On leur reproche la possibilité de véhiculer anonymement des propos insultants, discriminants ou diffamatoires. De même, le ciblage « School » a pu être le théâtre de harcèlements au sein du milieu du scolaire.

Succès croissant de l’application et intérêt des annonceurs

Doublement de l’audience depuis mai. Au milieu du mois de décembre 2015, le créateur de Whisper annonçait sur son blog[1] que l’application a doublé son audience avec 20 millions d’utilisateurs mensuels actifs présents dans 187 pays. Chaque heure, l’application serait ouverte 1 million de fois montrant ainsi sa vitalité.

Des marques qui s’essaient aux réseaux anonymes. L’application serait populaire principalement auprès des jeunes adultes et adolescents. Une cible particulièrement appréciée des annonceurs américains à la recherche des « Millenials ». Whisper développe d’ailleurs des outils de ciblage et des produits pour les accompagner sur le réseau. Ainsi, plusieurs marques ont franchi le pas notamment Coca-Cola en septembre et plus récemment encore Disney/Pixar au début du mois de Décembre.

Coca-cola s’associe à la prévention du cyber-harcèlement. Dans le cadre de sa campagne globale « Make It Happy », la marque américaine a choisi le réseau pour créer un dialogue avec la communauté de Whisper sur le harcèlement des jeunes en ligne. La campagne test a permis de générer 1500 likes, 950 partages et près de 600 réponses à la publication dès les premières heures après la publication.

a

Le cas de Disney avec le lancement du film « Le Voyage d’Arlo ». Pour le lancement de son nouveau film, les studios Pixar ont choisi d’utiliser en plus de leur plan classique, l’application Whisper. La publicité était visible sous la forme d’une publication classique pour les utilisateurs effectuant des requêtes sur les tags proches des mots « amitié » ou « aventure ». En parallèle, les utilisateurs disposaient d’une série d’images utilisables pour illustrer leurs publications. Enfin, les utilisateurs étaient invités à partager des dessins des personnages du film au sein de la section « Popular ».

Dans les deux cas, les marques vont sur le réseau pour toucher une audience de Millenials avec une volonté de libérer une parole autour d’un sujet important ou en réutilisant les codes de l’appli et en étant le support d’une co-création de contenus.

___________________________________________________________

[1]) https://medium.com/@Whisper.Sh/20-million-and-counting-70210a1fe574#.kj60b197m